La glande pinéale permet la captation de vibrations à fréquence élevée

Activation consciente de la glande pinéale

Sommaire

Pourquoi activer et renforcer la glande pinéale ?

La glande pinéale -épiphyse- à l’instar des organes de notre corps physique n’a pas besoin de notre intervention volontaire pour fonctionner. C’est comme le coeur qui bat ou les poumons qui s’emplissent et se vident d’échanges gazeux : il n’est pas obligatoire d’y penser pour que cela se passe.

Toutefois, la force de l’attention permet de corriger, d’améliorer leur fonctionnement. C’est une spécificités de l’espèce humaine que d’éveiller sa conscience et de pouvoir intervenir sur sa physiologie. Les yogis et tous les sportifs de haut niveau le démontrent.

En se focalisant sur la glande pinéale, appelée aussi le troisième oeil, nous nous connectons à elle. Imaginez lorsque vous portez votre main sur votre coeur et que vous vous connectez à lui. Selon votre sensibilité, vous visualisez, vous ressentez, vous entendez, vous percevez tantôt ses aspects physiques comme sa couleur ou ses ventricules tantôt ses sons, son rythme, sa résonance dans votre cage thoracique.

L’expérience est similaire, avec la glande pinéale toutefois ce sont ses fonctions spécifiques qui sont stimulées. Votre attention humble et bienveillante porte une énergie bienfaitrice agissant énergétiquement sur la glande pinéale. Sur le plan énergétique, ce que vous pensez, sentez, croyez -donc commandez- se réalise à l’unisson de vos émotions et de la qualité de l’attention. Bien entendu, ce processus vaut pour tout autre organe ou partie du corps et pas seulement pour la glande pinéale.

Quel est le rôle de la glande pinéale ?

Le rôle de la glande pinéale, en tant que glande endocrine de 8 mm, en forme de petit cône, semblable à une petite pomme de pin, est à la fois physiologique et psychologique.

Physiologiquement, les scientifiques ont mis en évidence sa production de substances chimiques : des hormones -molécules chimiques biologiquement actives- et de neurotransmetteurs -signaux chimiques hormonaux. Leur rôle est de transmettre des messages aussi appelés informations, entre les neurones.

Ainsi, la glande pinéale produit :

  • La mélatonine, hormone de la quiétude qui permet la détente et l’endormissement contribuant à la qualité du sommeil ;
  • La sérotonine, hormone de la bonne humeur qui contribue à une forme d’équilibre en soi, en régulant nos comportements, nos humeurs et en favorisant nos apprentissages, la motivation puis les prises de décision ;
  • La diméthyltryptamine -difficile à dire, n’est-ce pas ? Et non, ce n’est pas une insulte du Capitaine Haddock ! Autrement nommée DMT, elle est en quelque sorte la substance pour « visiter » d’autres mondes. Elle a la faculté de nous tenir en conscience de notre réalité physique et de nous ouvrir à d’autres réalités ou champs élargis de conscience.

Si en hypnose, et notamment en hypnose évolutive spirituelle, les trois nous intéressent beaucoup, la DMT est celle sur laquelle nous allons nous pencher.

En connectant à la couleur du chakra indigo, nous connectons au symbolisme du troisième oeil

En créant comme une communication télépathique, comme j’aime à dire, avec la glande pinéale, nous sommes en mesure de la soutenir, de l’encourager dans sa fonction.

En culture bouddhique, la glande pinéale est appelée 3ième oeil, le chakra indigo, entre les deux sourcils. Ce troisième oeil est souvent représenté sur le visage des Bouddhas. Pour autant, de ce point frontal, l’épiphyse se situe sur un axe traversant à 45° qui la pose quasi au centre du cerveau.

Le 3ième oeil est souvent représenté sur le visage des Bouddhas
Le 3ième oeil est la symbolique de la glande pinéale

Psychologiquement, La glande pinéale conduit nos comportements par le fait même d’apporter des informations pour faire d’autres choix grâce à de nouvelles pensées. C’est alors que nous sortons du connu et de nos mémoires du cerveau physique pour vivre l’aventure de l’inconnu et des possibles.

L’importance de la glande pinéale pour une vie différente

La DMT – la diméthyltryptamine- produite par la glande pinéale, va permettre la captation importante de vibrations à fréquence élevée.

Les messages codés vont ainsi du Soi supérieur au cerveau par le truchement de la glande pinéale décodeuse. Le soi supérieur a pour rôle de nous guider en véhiculant les inspirations créatrices et peut nous aider dans nos prises de décision, si on l’écoute. De cette manière, la glande pinéale régule l’appréhension d’une réalité intangible et la focalisation du Soi physique dans la réalité physique.

Quand on désactive son cerveau pensant et qu’on reste conscient dans l’esprit subconscient, un petit récepteur radio, à l’arrière du cerveau, appelé « glande pinéale » s’active. Et cette glande pinéale commence à capter des fréquences, et à les traduire, à décrypter ces fréquences pour les transformer en images profondes. et les images dont on fait l’expérience, à ce moment là, augmentent notre niveau de conscience… Joe Dispenza

Nous mettons le doigt sur le secret de la création de notre propre vie., en construisant un nouveau futur. En effet, elle est la clef pour sortir des schémas répétitifs, des habitudes et des karmas qui ne nous apportent pas le bonheur ou de satisfactions. Elle est, non seulement, le moyen de créer sa vie, selon la physique quantique mais elle est le recours dans toutes les situations pesantes ou anxiogènes.

C’est par le biais de la glande pinéale que les solutions les plus libératrices, pour le déploiement favorable de votre chemin de vie, arrivent. Le cerveau ne distingue pas une image d’une chose concrète : ce qui permet d’impulser des choses non réelles à se manifester dans le réel. Si vous désirez changer le monde, c’est d’abord par vous et votre vibration que les changements apparaissent.

Comment activer en conscience la glande pinéale ?

Si vous le voulez bien, je vous propose un exercice hypnotique ou de visualisations pour syntoniser avec votre propre glande pinéale.

Méthode de renforcement de la glande pinéale par la visualisation

Prenez ce qui vous parle pour rester calme, tout du long du processus, et dans l’ouverture de ce qui est proposé.

Installez vous dans une position confortable, dans un espace où vous vous sentez bien et où vous pouvez être tranquille au moins 15 minutes sans interruption.

Fermez les yeux paisiblement, du mieux que vous pouvez. Une fois fait :

  • Laissez votre imaginaire, librement, vous conduire des pieds à la tête.
  • A votre rythme, visualisez intérieurement ou extérieurement chacune des parties de votre corps, ressentez les… et même entendez les.
  • Les pieds, de l’intérieur à l’extérieur ;
  • Les jambes, pareillement.
  • Votre fessier et votre abdomen, de l’intérieur vers l’extérieur ou inversement.
  • Vos épaules et votre dos jusqu’au cou, de l’extérieur vers l’intérieur.
  • Et vous arrivez à la tête, prenez le temps d’en faire le tour, d’en scruter les recoins, à votre manière.
  • Puis quand vous le sentirez, posez votre attention entre les deux sourcils -comme si vous lissiez l’intervalle, du bout de l’index et du majeur, à partir du milieu.
  • De ce milieu, laissez-vous, en imaginaire, entrer comme suivant un fil délicat, droit, en ligne, allant vers l’arrière de votre tête.
  • Laissez vous guider vers l’intérieur de votre cerveau, doucement, très doucement jusqu’au moment où vous aurez la sensation d’être au centre de votre crâne, au centre de votre cerveau, comme au contact subtil de votre glande pinéale. Prenez le temps d’observer comme votre glande pinéale se présente à vous, comment elle s’annonce à vous. Prêtez attention à ce qui vient.
  • Décrivez la vous telle que vous la voyez, l’imaginez ou comme vous vous la symbolisez. C’est tout aussi puissant.
  • Choisissez une qualité ou une vertu que vous affectionnez… ou bien que vous désirez acquérir comme la douceur, l’indulgence, la tendresse, le discernement. Choisissez ce qui vous correspond. Et offrez lui, comme un cadeau à un être cher. Donnez lui les soins que vous voudriez recevoir : une caresse, un baiser, une étreinte, une douche onctueuse ou un bain parfumé.
  • Prenez tout le temps pour apprécier cette rencontre.
  • Prenez tout le temps pour prodiguer ces soins.
  • Enfin, remerciez la pour son merveilleux travail et pour ce qu’elle vous permet de vivre. Visualisez comme une sphère de gratitude qui englobe tout votre corps (tête comprise car elle fait partie du corps). Cette sphère peut être de couleur, de lumière, de sons, de texture particulière.
  • Dès que vous le désirez, rouvrez les yeux doucement, pour revenir, ici et maintenant.

Si vous voulez allez plus loin dans l’activation et le renforcement de la glande pinéale, retrouvons nous en séance d’hypnose à distance. Cette séance sera ajustée à vous selon mes ressentis et mes perceptions en interactions avec vous et en adjonction de ce que vous désirez fortifier en vous.

Laisser un commentaire